Sur la route avec Bashô
de Dany Laferrière

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Sarclage
  • Sarclage
La grande expérience de la chasse
  • La grande expérience de la chasse
Légumes et fruits frais
  • Légumes et fruits frais
La roche
  • La roche
Défier le film
  • Défier le film

Dans les médias

Géographies du pays proche

« … un itinéraire lumineux, plein de surprises et de virages audacieux, soutenu par une pensée originale, toute en rebondissements, en raffinements, animée d’un grand souci de clarté et servie par une langue où fourmillent les bonheurs d’expression. […] si j’avais à caractériser cet ouvrage par quelques mots-clés, je dirais : profondeur, richesse, inventivité, finesse, sensibilité. Nous avons grand besoin d’intellectuels de ce genre. »
Gérard Bouchard, historien – Le Devoir, page opinion
[Critique]

Ma fin du monde

« Ce récit écrit par un homme qui est convoqué par la Faucheuse, je l’ai vu comme un coup de pied au cul de la mort que comme une abdication. […] Dans chaque ʺ petite histoire ʺ, les mots du condamné sont empreints de clairvoyance, de lucidité, d’amour et même d’humour; ils forment une sorte d’oracle pour nous secouer les puces, nous permettre de nous rapprocher du ciel, par extension. »
Claudia Larochelle – Elle Québec
 
« Un livre qui sonne et qui résonne bien longtemps après la lecture. »
Patricia Powers – En direct (RC)
 
« Un livre extraordinaire, merveilleusement bien écrit. »
Franco Nuovo – Dessine-moi un dimanche (RC)]
[Entrevue]
 
« Un livre qui m’a énormément touchée. J’ai été interpellée, forcée à réfléchir. »
Thérèse Parisien – Les week-ends de Paul Houde (98,5 FM)
[Critique]

Traitements-chocs et tartelettes

Quand le gouvernement Legault s’est octroyé une note parfaite pour sa gestion de la pandémie de COVID-19, la rédactrice indépendante Josiane Cossette et le gérontologue social Julien Simard sont tombés en bas de leur chaise. La décision de publier un livre critique sur cette gestion s’est alors imposée, ʺ ne serait-ce qu’au nom des morts qui ne peuvent plus parler ʺ.
[Entrevue dans Le Soleil]

Enfants du lichen
  • Enfants du lichen
  • Cousineau Mollen, Maya
  • Hannenorak
  • ean : 9782923926674
  • prix : 14,95 $

« Lecture bouleversante sur la disparition et l’assassinat de femmes et d’enfants, l’exclusion, la dépossession et tous les affronts qu’ont vécus les peuples autochtones. »
Elle Québec

Consumérisme à travers ses objets (Le)

« Je suis intéressée, captivée par cet ouvrage. […] Un ouvrage vraiment intéressant. »
Pénélope McQuade – Pénélope (RC)
[Entrevue]

Proies
  • Proies
  • Michaud, Andrée A.
  • Québec Amérique
  • ean : 9782764446263
  • prix : 29,95 $

« Andrée A. Michaud nous tient puissamment en haleine avec Proies, où se mêlent la traque d’innocents et celle d’un coupable. […] Andrée A. Michaud sait si bien décrire les états d’âme et les pièges de la nature que les ambiances qu’elle crée font frémir ou brisent le cœur. On en sort secoués. Donc ravis ! »
Josée Boileau – Journal de Montréal
[Critique]

Naphtaline
  • Naphtaline
  • Otero, Sole
  • Ça et Là
  • ean : 9782369903000
  • prix : 46,95 $

« C’est très, très beau. […] On découvre l’histoire d’une famille sur cinq générations et comment les décisions qui ne sont pas toujours les bonnes vont façonner le destin de générations à suivre. L’effet de la culpabilité, la honte, la pauvreté, le machisme…  C’est une chronique des mœurs d’un siècle en Argentine. […]  Ce qui séduit là-dedans, c’est que c’est fait avec une économie de mots et de dessins. On est vraiment dans un voyage de grandes émotions. Ça m’a beaucoup touchée. Vraiment très efficace, très simple. »
Karine Lefebvre – Pénélope (RC)
[Critique]

Pénitences (Les)
  • Pénitences (Les)
  • Viens, Alex
  • Cheval d'Août inc. (Le)
  • ean : 9782924491720
  • prix : 22,95 $

« Alex Viens offre un huis clos oppressant et anxiogène dans lequel la dureté et la violence n’éclipsent jamais le souffle narratif, qui refuse aux regards la possibilité de se détourner, et à la vérité, la chance de passer inaperçue. »
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec – Le Devoir
[Critique]
 
« Certaines violences sont plus sournoises que d’autres. Dans Les pénitences, Alex Viens met en scène celle qui roue de coups l’enfance sans laisser de trace, qui meurtrit l’esprit pour une vie entière. Avec ce premier roman, l’artiste de Montréal crée un huis clos père-fille inquiétant. Comme un thriller anxiogène où règnent cruauté et nostalgie. »
Léa Harvey – Le Soleil
[Entrevue]

Rien de grave n'est encore arrivé

« La Montréalaise signe ses mémoires avec la même transparence qu’elle écrit ses chansons. Elle y confesse des années de dérape, des chicanes d’orgueil et, surtout, une angoisse perpétuelle de ne pas être à la hauteur de sa dynastie. Cette autobiographie fiévreuse, peuplée de figurants célèbres, nous fait découvrir une femme solide qui est sortie de l’ombre de son sang sans perdre son intégrité. »
Laura Martin - Coup de pouce

Proliférations
  • Proliférations
  • Lowenhaupt Tsing, Anna
  • Wildproject
  • ean : 9782381140308
  • prix : 22,95 $

« Il faut ramener notre réflexion sur notre rapport que nous avons au monde et là-dessus la pensée d’Anna Tsing nous aide beaucoup. »
Xavier Brouillette - Plus on est de fous, plus on lit (RC)
[Critique]

Roche (La)
  • Roche (La)
  • Casabonne, Jean-François
  • Somme toute
  • ean : 9782897943134
  • prix : 14,95 $

« Dans un style qui allie joual et poésie, l’auteur offre un texte sensible dans lequel la fragilité des liens côtoie la matière brute. »
Marie Fradette – Le Devoir
[Critique]

Princesse du rythme (La)

« Catherine Genest s’est lancée sur la piste d’une ʺ remarquable oubliée ʺ de la chanson québécoise, Guylaine Guy, pour écrire un excellent roman. Se basant à la fois sur la légende familiale, puisque c’est une parente éloignée, sur des recherches poussées et de nombreux témoignages, elle raconte le parcours inusité de cette femme qui a été la muse de Charles Trenet et qui a chanté avec Louis Armstrong à Paris. »
Marie-France Bornais – Journal de Montréal
[Entrevue]

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves