Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Mon voyage en Amérique
  • Mon voyage en Amérique
Whitehorse, v.02
  • Whitehorse, v.02
L'audace d'agir
  • L'audace d'agir
Henry
  • Henry
Tout bouge autour de moi
  • Tout bouge autour de moi
Éditeurs européens
L'année du lion
  • L'année du lion
Que la bête s'échappe
  • Que la bête s'échappe
Une couleur ne vient jamais seule
  • Une couleur ne vient jamais seule
Premiers romans
  • Premiers romans
Sacrifice
  • Sacrifice

DANS LES MÉDIAS

Homo sapienne
  • Homo sapienne
  • Korneliussen, Niviaq
  • Peuplade (La)
  • ean : 9782924519585
  • prix : 24,95 $

« Ils sont jeunes, ils sont queers, et ils habitent… à Nuuk, la capitale du Groenland. Et c’est avec une langue crue et perçante qu’ils crient leur mal-être dans Homo sapienne, premier roman de Niviaq Korneliussen. »
Laila Maalouf – La Presse +
[Entrevue]

Petits carnets du rien-pantoute

« Ce livre est l’antidote à la morosité, à la tristesse, et la découverte du grand mystère, grand miracle de la vie. »
Alain Gravel – Radio-Canada/Gravel le matin
 
« Le grand comédien signe Petits carnets du rien-pantoute, un recueil de 26 textes philosophiques et humoristiques accompagné d'un CD comprenant d'autres textes lus par l'auteur. »
[Entrevue à Médium large (RC)]

Survivance
  • Survivance
  • Bédard, Éric
  • Boréal
  • ean : 9782764625057
  • prix : 27,95 $

« Un recueil d’essais prodigieusement instructifs et d’une lecture très agréable. »
Marie-Andrée Lamontagne – Radio VM/Parking nomade
[Entrevue]

Paysage perdu
  • Paysage perdu
  • Oates, Joyce Carol
  • Philippe Rey
  • ean : 9782848766171
  • prix : 37,95 $

« Loin de l’univers intellectuel dans lequel elle évolue aujourd’hui, la petite Joyce a développé son imaginaire, encouragée par des parents qui l’ont soutenue dans ses désirs d’écriture. Ce livre est un recueil de textes publiés sur une période d’environ 30 ans qui brossent le portrait d’une créatrice exceptionnelle, et qui nous donnent des clés pour mieux comprendre son œuvre. »
Nathalie Collard – La Presse +

Amour est une maladie ordinaire (L')

« L’auteur jongle avec humour noir et impertinence sur ce que signifie changer de vie, définir son identité, aimer et perdre quelqu’un qu’on aime. […] L’amour est une maladie ordinaire se révèle une lecture désopilante et divertissante, qui n’est peut-être pas aussi prévisible qu’on pourrait le croire. À lire pour s’amuser et s’évader. »
Laila Maalouf - La Presse +

Écorchées vivantes

Un recueil qui réunit neuf plumes, toutes haïtiennes, qui exposent leurs blessures et leur sentiment d'exclusion.
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Delete
  • Delete
  • B., Daphné
  • Oie de Cravan (L')
  • ean : 9782924652114
  • prix : 16,00 $

« Des images fortes. Un très, très beau recueil. »
Marie-Louise Arsenault – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit
 
« Avec ses textes de formes diverses, remplis d’images incandescentes propres à une conception plus traditionnelle de la poésie, mais aussi d’anecdotes banales en apparence, de paroles de chansons pop et d’observations de voyage à Taipei, Delete tire la langue aux défenseurs d’une littérature obéissant à un système de catégories forcément contraignantes. »
Dominic Tardif – Le Devoir

Moi aussi je voulais l'emporter

« Scrutatrice perspicace de toutes les minuscules violences que recèle le quotidien des femmes, Julie Delporte souligne finement à quel point les petites choses insignifiantes le composant ne le sont — insignifiantes — que pour ceux jouissant du luxe de l’insouciance. » ****
Dominic Tardif – Le Devoir
[Critique]

Meilleur a été découvert loin d'ici (Le)

« Après Les trois carrés de chocolat, un puissant premier album rapportant le récit de viols, Mélodie Vachon Boucher investit de nouveau le territoire de l’intime. Dans cet album dense, elle raconte avec une rare retenue sa retraite dans une abbaye pour l’écriture d’un livre. L’autrice y fait preuve d’une telle douceur que son crayon caresse à peine le papier, offrant de vibrantes illustrations qui appuient admirablement sa prose épurée. »
Jean-Dominic Leduc – Journal de Montréal

Johnny
  • Johnny
  • Groleau, Catherine Eve
  • Boréal
  • ean : 9782764624944
  • prix : 20,95 $

« Un roman assez sombre. L’histoire de deux êtres qui cherchent une existence meilleure, mais malgré la volonté, ils vont traîner leur passé. […] Un livre très rythmé, vraiment bien écrit. C’est un bon livre. Je vous le recommande. C’est pas facile, mais c’est très lucide, ça porte à réfléchir. C’est l’un des bons livres de la rentrée. »
Patricia Tadros – Radio-Canada/Premières heures

Un jour, tu raconteras cette histoire

« N’ayant jamais lu les quelques romans que Maynard, qui a aussi abondamment écrit pour les médias, a disséminés au fil de quatre décennies, je ne suis pas en mesure de me prononcer sur sa fiction. Mais les deux ouvrages autobiographiques où elle a consigné, avec un art de mémorialiste assez admirable, l’implacable vérité de l’amour et de la mort à travers le récit de deux expériences décisives survenues à 40 ans de distance ont été pour moi des lectures importantes. »
Louis Hamelin – Le Devoir
[Critique]

Idola Saint-Jean, l'insoumise

« Le hasard fait bien les choses : la biographie d’Idola Saint-Jean paraît au moment où Montréal élit sa première mairesse en 375 ans. Or, cette militante féministe a consacré sa vie à défendre les droits des femmes et à lutter pour leur droit de vote. Femme de tête, journaliste et enseignante, elle gagne à être connue. »
Nathalie Collard – La Presse +
[Entrevue]

À peine un petit air de jazz

[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Saint patron des merveilles (Le)

« Un roman ludique à la luxuriance qui force l’admiration. »
Manon Dumais – Le Devoir
[Critique]

Jeu de la musique (Le)

« [Stéfanie Clermont] signe ainsi des nouvelles qui, à l’instar des trois protagonistes, forment un tout. Presque un roman, en fait, car malgré une chronologie éclatée, tout tient en équilibre finement entretenu sur le fil soyeux de son écriture. »
Valérie Lessard – Le Droit
[Entrevue]

Ce que les riches pensent des pauvres

« Que pensent les riches des pauvres ? Quatre chercheurs français ont mené une vaste enquête sur le terrain pour comprendre le phénomène d’exclusion et de dissociation au sein de nos sociétés. Beaucoup de fausses perceptions et de préjugés expliquent, entre autres, pourquoi les grandes villes sont souvent divisées en ghettos. Quand un pauvre transgresse l’ordre établi, la réaction est souvent peu glorieuse. De l’insécurité au dégoût, les réactions des riches sont intolérables. Mais il faut savoir nommer les choses pour pouvoir s’attaquer au problème. C’est ce que ce livre accomplit. »
Nathalie Collard – La Presse +
 
« Une grande enquête ! 240 entretiens approfondis. »
Annie Desrochers – Radio-Canada/Le 15-18
[Entrevue]

Donnacona
  • Donnacona
  • Plamondon, Eric
  • Quartanier (Le)
  • ean : 9782896983537
  • prix : 17,95 $

« Il y a quelque chose de fluide dans l’écriture d’Éric Plamondon, un débit maîtrisé tenant du journal personnel, du récit posé sur papier pour ne pas oublier et qui finit très vite par dévoiler son aspect documentaire et social absorbant le lecteur dans l’universalité de son propos. » ****
Fabien Deglise – Le Devoir

Une toile large comme le monde

« Une dystopie sur fond de technologie. »
Laila Maalouf – La Presse +
[Entrevue]

D'où surgit parfois un bras d'horizon

« Dans le tableau noir que présente Denise Desautels, c’est le bleu des yeux qui triomphe. Ses yeux ont 20 ans, son écriture aussi. Elle peut se lire comme un vade-mecum du vivre, malgré la mort qui plane. Outre sa tendance naturelle vers le côté sombre de l’âme, la poète nage davantage dans le bleu désormais. »
Mario Cloutier – La Presse +
[Entrevue]

Où en sommes-nous ?

« La synthèse que fait l’essayiste du rôle mondial de la France s’éloigne davantage des sentiers battus et brille par une éclairante concision. »
Michel Lapierre – Le Devoir
[Critique]

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves